La Journée du Manuscrit Francophone
Cette année, la Journée du Manuscrit francophone est ivoirienne. Rendez-vous à Abidjan !!!

Suivez-nous sur 

Revivez les moments clés de la soirée de la Journée du Manuscrit Francophone 2015


L’UNESCO a accueilli la troisième édition de la Journée du Manuscrit Francophone lors d’une soirée officielle. Des personnalités, des auteurs se sont réunis ce vendredi 23 octobre à l’UNESCO pour célébrer la fête du livre. Cette troisième édition marque un tournant pour cette initiative qui s’impose comme un événement littéraire incontournable dans le monde de l’édition.



La Salle de 400 places était comble, et plus de 150 auteurs de 35 nationalités étaient présents, ainsi qu’une dizaine d’ambassadeurs.

Le directeur général adjoint de l’UNESCO, Getachew Engida a apporté son plein et entier soutien et ses félicitations aux organisateurs de la manifestation lors de son discours : « Je tiens à féliciter les Editions du Net et le magazine ActualiTTé, deux jeunes acteurs de l’Industrie du livre qui par leur action ont compris le sens de la philosophie des industries créatives propres à l’UNESCO « . Il a également inscrit dans la durée l’engagement de l’UNESCO pour la Journée du Manuscrit.



Son Excellence Madame Denise Houphouët-Boigny, Ambassadrice de la délégation de Côte d’Ivoire auprès de l’UNESCO a souligné l’importance culturelle et la valorisation du livre qui a été renforcée par cet évènement. » Je remercie les Editions du Net et ActualiTTé de veiller au bon fonctionnement de l’action de promotion et de la démocratisation du livre en français ». Elle a également rappelé le soutien du Ministre de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire, Maurice Bandaman.



Chaque auteur participant a ainsi reçu deux exemplaires de son ouvrage. Trente d’entre eux ont reçu un Prix National de la JDMF, représentant dix-huit pays : Algérie, Belgique, Cameroun, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Sénégal, France, Canada, République du Congo, République Démocratique du Congo, Égypte, Israël, Madagascar, Mauritanie, Niger, Suisse, Togo et Bénin.

Pauline Pucciano de la Martinique (catégorie France) avec son ouvrage Titania 2.0 remporte le Grand Prix de la Journée du Manuscrit Francophone 2015 en faisant l’unanimité auprès des jurés : Michel Dansel lauréat du prix Quai des Orfèvres, Wilfried N’Sondé, écrivain et lauréat du Prix des cinq continents organisé par l’Organisation Internationale de La Francophonie et de Nicolas Gary, Directeur du magazine ActuaLitté.



La consécration pour les auteurs fut de pouvoir dédicacer leur ouvrage, à l’occasion d’un cocktail au 7e étage de l’UNESCO, profitant par là même d’une vue imprenable sur Paris.

Un évènement qui se concrétise peu à peu et rentre dans la cour des Grands. Comme le rappelait M. Henri Mojon, Président des Éditions du Net lors de son discours : « C’est parce que les Éditions du Net y croyaient, c’est parce que les auteurs y croyaient, c’est parce que Maurice Bandaman y croyait qu’une idée toute simple est devenue la Journée du Manuscrit Francophone. »



C’est parce que la technologie, et le numérique, ont rencontré des volontés humaines, des visionnaires de l’édition que cet évènement permet de donner une égalité des chances à tous les auteurs de l’espace francophone sans distinction. Faire que l’impossible devienne possible est là une ambition honorable que ce sont fixés les organisateurs.

À propos de la Journée du manuscrit francophone : Initiative littéraire, la Journée souhaite offrir aux auteurs l’opportunité de voir leur livre publié, à l’occasion d’une grande célébration. Elle fédère des dizaines de milliers de personnes autour des réseaux sociaux.

L’édition 2015 a été co-organisée par les Éditions du Net, et le magazine ActuaLitté, en partenariat avec le Ministère de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire et la Délégation permanente de Côte d’Ivoire auprès de l’UNESCO.