La Journée du Manuscrit Francophone
5e Journée du Manuscrit

De la lecture pour cet été !!!

Suivez-nous sur 

La Journée du Manuscrit Francophone porte plainte pour contre façon


Suite à l’annonce hier du concours d’autoédition les Plumes Francophones par Amazon et TV5Monde, Les Editions du Net ont déposé aujourd’hui une plainte pour contrefaçon de la Journée du Manuscrit Francophone auprès du Procureur de la République.


Créée en 2013 par les Editions du Net, la Journée du Manuscrit Francophone est devenue un événement majeur de l’édition dans la Francophonie. Elle permet chaque 24 octobre à des centaines d’auteurs francophones de publier leur livre et de participer à une compétition attribuant 30 Prix Nationaux et un Grand Prix du Jury. Pour y participer les auteurs doivent déposer leurs manuscrits sur le site et, après sélection, sont soumis aux votes des internautes. Les prix sont attribués par le Comité de Sélection sur la qualité littéraire qui doit prendre en compte par ailleurs les votes du site.


Or il est peut être constaté par tous que le concours les Plumes Francophones « lancé par TV5Monde » est un copier/coller : Vidéo de lancement.


Fort de son succès à l’institut Français de Dakar en 2013, la Journée du Manuscrit Francophone est devenue le premier événement mondial de l’édition avec plus de 300 millions de vues sur les réseaux sociaux et une couverture médiatique importante. Cette journée est parrainée par Maurice Bandaman, Ministre de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire, et s’est déroulé le 24 octobre dernier à l’UNESCO.


Chaque année La Journée du Manuscrit Francophone propose un partenariat aux média francophones et notamment à TV5Monde qui a décliné deux fois gêné par le côté "anti édition".


Pourtant La Journée du Manuscrit se veut être un tremplin pour que les auteurs intègrent le monde de l’édition, ils conservent l’intégralité de leur droit et sont libres de signer un contrat d’édition. Tous les livres publiés sont diffusés dans toute la francophonie au format numérique mais surtout au format papier dans les librairies.
Les éditeurs peuvent donc librement contacter les auteurs pour les publier, ce qu’a récemment fait Gallimard pour le livre Et Moi alors ?
Contrairement à Amazon qui oblige les auteurs à une cession partielle de leurs droits sans verser aucun à valoir, Amazon qui ne diffuse les livres que son réseau asphyxiant ainsi les libraires et créant une concurrence déloyale aux éditeurs avec des livres auto édités beaucoup moins chers.


Ce plagiat est une reconnaissance de la part d’Amazon qui s’approprie tout ce qui marche et ne risque que quelques dédommagements mais c’est scandaleux de la part d’une chaîne publique de plus censée soutenir la politique d’influence de la francophonie.


La Journée du Manuscrit Francophone espère recevoir le soutien des pouvoirs publics français et ivoiriens dans ce combat contre Amazon.


Télécharger le communiqué :

PDF - 268.5 ko