La Journée du Manuscrit Francophone
"Une grande fête internationale du livre" Audrey Azoulay

Suivez-nous sur 

Le manifeste de la philosémie

Auteur : Seydou Kone
Pays : Côte d’Ivoire
Créé le : 7 octobre 2016
Catégories : Essai

Dans tout recueil de poèmes, il y a des vers ou des mots qui ne sont pas nécessairement poétiques et dans tout livre ou discours considéré comme non poétique initialement, il y a toujours des éléments poétiques. Dès le cri de l’enfant qui signale à la naissance qu’il est en vie, au-delà de la motricité du langage, la poésie se manifeste. Alors, elle n’est pas articulée dans l’absolu et est aussi non verbale sûrement. Elle peut être consciente, donc chargée de volonté, ou involontaire, donc relevant plus de l’inconscient. Au-delà de dire que l’enfant est en vie, sa normalité est mesurée dans une évaluation normative où on le compare avec d’autres bébés du même âge. Par la suite, on procède à une évaluation critériée pour voir l’évolution de sa normalité par rapport à lui-même. La poésie est un jet –voire un rejet ou un rejeton- plutôt qu’un désir d’expression, car comme dit plus haut, elle précède la production (articulée) et le sens qu’on lui attribue est la seule chose qui fait d’elle de la poésie. d’où la philosémie, l’amour du sens.